Le Ranch des trois collines

★★★☆☆

Les Roses de Somerset ont été le premier Charleston que j’ai lu. Je n’en avais pas gardé un souvenir merveilleux, mais c’est en m’intéressant à la maison d’édition que j’ai découvert le principe des Lectrices Charleston… et que j’ai été sélectionnée pour l’année 2015 !

C’est donc avec un peu de nostalgie, d’amour, de joie… que j’ai entamé la lecture du Ranch des trois collines. Et il s’en est découlé exactement ce que j’en attendais : un bon moment de lecture mais qui ne me marquera pas à vie.

Au début du XXe siècle au Texas, Samantha et Nathan, jumeaux, sont séparés à la naissance. On les retrouve pour l’anniversaire de leurs 20 ans quand le véritable père de Nathan vient le chercher chez ses parents. A partir de là on entre dans un véritable imbroglio, chacun gardant ses secrets, ne voulant pas mettre en péril l’amour qu’ils ont construit avec tel ou tel parent… une grande saga familiale !

J’ai aimé que Samantha soit une forte tête (bon j’ai été un peu déçue par un truc mais si je le dis je spoile autre chose !).
Et j’étais tellement frustrée à chaque fois que l’un ou l’autre des personnages taisait un détail ou passait à côté d’un indice qui aurait pu réunir la famille ! (en même temps si tout le monde était franc, je livre aurait fait 40 pages…)
Comme toujours c’est le côté historique du roman qui a le plus retenu mon attention. Le roman se déroule au tout début de l’exploitation pétrolière au Texas. On y découvre les enjeux, les doutes des premiers exploitants… et le véritable espoir pour l’avenir que le pétrole représente (oui on rit un peu jaune quand on voit le résultat de nos jours, pollution, marées noires…).

Donc ce n’est pas la lecture la plus marquante de l’année (je sais qu’on est en février, mais vous voyez ce que je veux dire) mais j’ai passé un très bon moment au ranch des trois collines !

Les Roses de Somerset

roses_somerset

 

Je vous avais bien dit que je ne respecterais pas totalement ma liste de livres prévus pour cet été…
(pour toi petit nouveau qui n’a pas tout suivi, voila les livres que j’avais prévu de lire en juillet-août)

J’ai classé ce livre dans ma catégorie Romance puisque une très grande partie de l’intrigue est tenue par l’histoire d’amour entre Mary et… oh allez non je ne vous le dis pas !

Mais il s’agit avant tout d’une grande saga familiale. Tout commence de nos jours (à peu près) lorsque Mary Tolliver, à la tête d’une immense exploitation de coton décide de ne pas la léguer à sa petite nièce Rachel, mais à une autre grande famille de Somerset, les Warwick.
Pourquoi cette vieille dame décide t’elle de contrevenir à tous les principes qui régissent sa famille depuis des générations ?

Pour répondre à cette question Leila Meacham construit habilement son récit : après un « incipit » assez mystérieux, elle introduit un flashback qui met la lumière sur une partie du passé et qui donne les premiers éléments de réponse. Puis un second flashback, où le personnage central change et nous donne la fin des explications. Une troisième partie narre les conséquences du choix testamentaire de Mary.

J’ai été un peu déçue du fait que finalement le côté « historique » soit assez peu développé.
J’ai accroché tout de suite à l’histoire, j’avais vraiment envie de savoir ce qu’allait devenir chacun des personnages… par contre j’ai eu un peu de mal à la fin, trop de mystère autour du dénouement pour un livre qui n’est pas un thriller…

Dès que j’en aurais l’occasion je lirais La Plantation du même auteur, qui est le prequel des Roses !