Femme sur écoute

★★★☆☆

Après une lente entrée en matière, Hervé Jourdain met en place une enquête riche en ramifications.

L’univers de la nuit côtoie des voyous à la petite semaine, des flics ripoux, la fille d’une candidate à la présidence de la République.

Jourdain, ancien flic, dépeint à merveille l’univers de la police française. Le nouveau 36 aux Batignoles (déménagement légèrement anticipé), les procédures (qui ose encore exiger un mandat de nos jours ?), le caractère revêche des policiers… on s’y croirait (enfin du moins ça répond aux idées qu’on se fait de la police quand on n’est pas dans une série américaine).

J’ai beaucoup hésité entre 2 et 3 étoiles pour ce livre parce que franchement au début j’étais plutôt frustrée qu’à la page 150 on arrive au moment du prologue (le truc mystérieux au début du livre, qui doit apporter du suspens…) et qu’en fait on ait pas appris grand chose de plus (en gros les 150 premières pages à part apprendre le nom des perso, on peut zapper)… mais bon j’ai persévéré dans la lecture et Jourdain débloque la situation, ça avance, les ramifications émergent… c’est pas hyper palpitant, mais c’est intéressant de voir comment la police française bosse (enfin c’est un roman, mais on imagine le monsieur bien renseigné, il était capitaine au 36, l’ancien 36.)

Donc voila… j’aurais bien mis deux étoiles et demi mais la demi-étoile n’existe pas dans mes glyphes, du coup comme je suis d’un naturel optimiste et bienveillant, j’ai arrondi au dessus.

Poulets grillés

★★★★☆

Comment ne pas être ébloui par cette couverture ?
(voir perdre un dixième de vision à cause du pantone fluo…)

Mais ce qu’il se passe à l’intérieur est aussi interessant !

Capestan prend la tête d’une brigade plus que particulière : le 36 quai des Orfèvres a décidé de regrouper sous ses ordres tous les flics que la direction veut placardiser et de leur donner toutes les enquêtes non-résolues… histoire de faire grimper les statistiques des autres unités.
Anne Capestan (elle-même tout juste réintégrée après une mise à pieds) a sous ses ordres : une policière qui revient après avoir tout plaqué pour écrire une série télé policière, un flic dont tous les partenaires ont été blessés, un qui balance tout à la presse, un as de l’informatique mais un peu à côté de la plaque…

On sent bien le potentiel comique de cette équipe de bras cassés  et il est très bien exploité ! Certains dialogues et situations sont très drôles et contrairement à certains, l’humour est savamment dosé pour ne pas dégénérer en n’importe quoi (suivez mon regard).
L’enquête en elle-même est bien rythmée, le suspens et les rebondissements font que l’on ne peut pas lâcher le livre avant de savoir comment notre équipe plus que bancale va s’en sortir.

Sophie Hénaff réussi très bien à nous faire aimer cette bande de nuls… qui ne sont pas si nuls que ça !
Je pense que le tome 2 arrivera très bientôt dans ma PAL.