Chroniques de Downton Abbey

Chroniques de Downton Abbey jacket

Les Chroniques de Downton Abbey est beau livre de la fin d’année des éditions Charleston !
Un superbe ouvrage sur les personnages de Downton Abbey ponctué de nombreuses photo tirées de la série et d’objets d’époque mettant en relief l’univers des personnages.

Le livre est découpé en chapitres portant chacun sur un personnage (ou un couple).
On y retrouve les caractères des personnages pensés par Julian Fellowes et des détails sur leur passé qui démontrent la profondeur que les créateurs de la série ont donné à leurs personnages.
Le livre regorge également de détails historiques qui viennent éclairer beaucoup de choses. Par exemple on en apprend plus sur ces riches américaines venues en Angleterre pour épouser des aristocrates désargentés comme Cora, sur le mouvement indépendantiste irlandais dont fait parti Branson ou encore sur la prison à travers l’expérience de Bates.

J’ai adoré en apprendre plus sur mes personnages préférés (dans le désordre Lady Violet, Edith, et Thomas… j’accroche rarement avec les perso « gentils au premier abord »), comprendre le contexte historique les entourant permet également de voir les évolutions des chacun, avec ou contre son temps.
Les témoignages des costumiers sont aussi passionnants, on peut faire passer beaucoup de choses dans un ourlet de robe 3 centimètres plus courts ou le choix d’un chapeau !

Et cerise sur le gâteau en fin d’ouvrage on retrouve tout un reportage sur les coulisses de la série !

Les Chroniques de Downton Abbey sera disponible le 9 octobre, à offrir ou à vous faire offrir en fin d’année !

(et évidemment j’ai envie de re-re-re-regarder la série en entier !)

 

Le DIY de saison : bougies à la cannelle

Aujourd’hui je vous propose un DIY ! Il est extrêmement facile de faire ses propres bougies et donc de choisir un parfum qu’on aime vraiment (le tout pour une somme dérisoire, ici aux alentours d’1 euro par petite bougie, sachant que j’avais déjà les contenants et qu’il me reste plein de mèches et évidemment d’HE de cannelle)

 Ingrédients et matériel : 

*de la cire (j’ai pris de la cire de soja en blocchez Aroma-zone : pas très pratique, préférez des « paillettes » !)
*une mèche et de quoi la caler au fond (pareil, j’ai pris le kit mèche chez Aroma-zone, mais si vous en trouvez des pré-cirées foncez, vous éviterez l’étape la plus laborieuse !)
*de l’huile essentielle de cannelle de Chine
*trois petits verres/photophores

Concernant le choix des parfums : Vérifiez bien que l’huile essentielle ou l’extrait aromatique que vous choisissez est compatible avec une chaleur assez élevée ! Le site Aroma-zone préconise d’utiliser des « parfums » dont le point éclair (température à laquelle il y a risque d’embrasement) est supérieur à 65°C. Faites vraiment attention à ce que vous mettez dans votre bougie, ce n’est pas un détail !

Première étape : 

 (oui, on dirait du beurre)

Faites fondre la quantité de cire nécessaire pour remplir votre contenant (en gros pour un contenant de 50ml j’ai mis 45g de cire).
Vous pouvez la faire fondre au bain marie ou directement dans une casserole (ça dépend à quel point vous tenez à votre casserole, la cire c’est pas vraiment facile à nettoyer !)

Deuxième étape (pour les courageux qui n’ont pas acheté de mèche pré-cirées)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois la cire fondue (je suis un peu impatiente du coup je le mets un peu avant) plongez-y les mèches préalablement découpées à la bonne longueur (soit la hauteur de votre contenant + 5 bons centimètres) pendant environ 2 minutes pour qu’elles s’imprègnent bien.

Et maintenant la PIRE étape :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA (cette photo est affreuse, mais vous comprenez le principe)

Sortez la mèche (je vous laisse le choix dans la technique, perso j’utilise une fourchette et le petit fouet qui me sert à mélanger), puis disposez la sur une feuille de papier aluminium. Maintenez-la la plus droite possible pendant quelques secondes (le temps qu’elle refroidisse un peu) puis une fois qu’elle est bien droite mettez là au congélateur/freezer quelques minutes pour qu’elle prenne bien (enlevez la cire du feu et allez lire un chapitre de votre livre en cours)

Troisième étape
(petits veinards avec votre mèche pre-cirée vous en êtes là directement une fois la cire fondue)

Votre cire est parfaitement fondue, vous pouvez la sortir du feu et ajouter l’huile essentielle. Je mets 70 gouttes pour chaque bougie de 50 ml (donc non, je n’ai pas attendu patiemment que 210 gouttes tombent une à une de ce petit flacon, je l’ai ouvert et prélevé 6ml avec une pipette)

Quatrième étape

 (un vieux set de table ET une planche à découper en fin de vie ne seront pas de trop pour protéger votre plan de travail)

Vous avez sorti vos mèches du congelo (la team « mèches pré-cirées » arrêtez de frimer, je vous entends) et vous les avez installées dans le petit machin en métal.
Pour un petit contenant la technique pince à linge est plutôt pas mal ! (pour un contenant plus large j’utilise une paire de baguettes chinoises en bois non « séparées », très efficace aussi)
Versez la cire dans les contenants (protégez bien votre plan de travail. Je ne vois pas comment qui que ce soit pourrait verser de la cire avec des pinces à linge au milieu sans en mettre partout à côté…
Mettez vos bougies au réfrigérateur (selon la taille entre 2h et une nuit).

Une fois qu’elles ont bien refroidi, coupez les mèches, nettoyez les éventuelles traces de cire sur les bords du contenant avec un morceau d’essui-tout imbibé d’eau chaude et voila !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’avais pensé « habiller » les pots avec du masking tape de Noël que j’avais repéré chez Hema… mais évidement quand j’y suis allé il n’y en avait plus. Donc disons qu’ils sont « blanc comme neige » (et non pas « blanc tristounet »)
(en arrière plan, un délicieux pain d’épice, dont vous pouvez retrouver la recette sur Recettes Originales !)