Le Talisman [Outlander, tome 2]

outlander2
Toi qui n’as pas lu le tome 1, passe ton chemin (va plutôt lire la chronique du tome 1, les 600 pages dudit tome et… reviens lire cet article)
On retrouve Claire mais en 1967. Donc forcement j’étais hyper intriguée de comment et pourquoi elle était là et à cette époque. Claire, avec l’aide du fils adoptif du prêtre du petit village écossais qu’on a aperçu dans le tome 1 et qui est devenu historien, se lance dans la recherche du sort de ses compagnons du XVIIIe siècle lors de la bataille de Culloden (oui donc là ça te donne forcement une petite indication de quand elle est rentrée « chez elle »… mais pourquoi ?)

Je dois dire que plus la partie « contemporaine » avançait plus je me demandais comment Diana Gabaldon allait s’en sortir (pour ce tome et pour les suivants… et j’avoue que pour ce qui est de la suite des tomes je ne vois toujours pas très bien… mais je ne cherche pas trop, je préfère me laisser porter par l’histoire).

Ce tome 2 se passe pour une bonne partie en France (puisque Claire et Jamie y ont débarqué à la fin du tome précédent) et l’intrigue entre les jacobites et les anglais est largement au centre du récit, plus quelques batailles.

Quelques petites facilités dont je ne peux pas parler sans tout spoiler, mais c’est quand même bien pratique de catapulter un personnage là où ça nous arrange !

Quoiqu’il en soit j’ai encore dévoré ce tome.
Je lis deux ou trois autres livres avant d’attaquer le tome 3, vous commencez à connaitre ma rapidité à la saturation dans le cadre de série… et là, après plus de 1500 pages il me fallait changer d’air (même si j’ai terriblement envie de connaître la suite !)

Le Chardon et le Tartan [Outlander, tome 1]

outlander1

Après plusieurs mois à lire à droite à gauche que la sérié télé Outlander est « vraiment trop bien », et que le livre aussi, et à la faveur d’une promo chez Bookeen j’avais acheté le tome 1 en me disant que je verrais bien…

La série est arrivée sur Netflix, j’ai vraiment envie de la voir mais comme je suis incapable de lire un livre après avoir vu l’adaptation (là rien que la couv me perturbe, je ne vois ni Claire ni Jamie comme ça…) j’ai commencé par le livre.

Je l’ai dévoré. Le soir en avant de me coucher il me fallait ma dose d’Outlander.
J’ai juste un petit bémol sur un certain nombre de scènes un peu « Harlequin », non pas que je sois prude mais parce que je ne m’attendais pas du tout à ça. Ni à une certaine dose de violence. Je ne sais pas pourquoi mais dans ma tête Outlander était un peu « young adult » avec une dose de fantasy et d’historique puisque l’héroine fait un bond de 200 ans en arrière… (c’est un peu comme pour Orgueil et Préjugés, mes a priori ont été balayés en quelques pages).
Je comprends totalement pourquoi ça a été transformé en série télé. On veut tout le temps connaître la suite ! On en apprend un peu plus sur chaque personnage et sur l’histoire des Highlands à chaque rebondissement, entre les liens familiaux complexes, les intrigues politiques, les histoires d’amour.

L’ambiance Highlands mêlée à la guerre entre les Anglais et les Ecossais, la vie quotidienne du XVIIIe siècle… ça me rappelle La Mer en hiver et j’aime toujours autant !

Donc tome 1 fini à 17h dimanche, le temps de rentrer chez moi j’ai emprunté le tome 2 à la bibliothèque numérique de Paris (pas le temps d’attendre, la date qui figure sur le résumé du tome 2 est BEAUCOUP trop intrigante !)