Les tambours de l’automne [Outlander t.4]

★★★★☆

Cher lecteur,
je te préviens ici que cette chronique est bourrée de spoiler. Parce que parler du tome 4 d’une série sans rien spoiler relève de l’impossible (enfin si, mais ça serait sans le moindre intérêt pour toi) (et une galère à écrire pour moi).
Si tu veux découvrir Outlander, tu peux consulter mon article sur le premier tome : cliclic

Et pour que tu n’aies pas totalement perdu ton temps (en même temps c’est toi qui a cliqué sur un lien annonçant des spoiler…) j’ai la joie de t’annoncer que je pars 4 jours en Ecosse en décembre. Et donc je ne suis que surexcitation et tu vas voir passer beaucoup de photo dans les prochains jours.
Et à bientôt pour la prochaine chronique ! (que tu auras le droit de lire, promis)

Si tu as lu les 3 premiers tomes… mais aussi celui-ci parce que je spoile quand même pas mal, tu peux aller lire après l’image ci-dessous.

ES_2941.jpg

Salut toi, qui a déjà lu 4 tomes… soit plus de 4000 pages consacrées à Claire, Jamie et les paysages magnifiques d’Ecosse. (voir plus…)

Si comme moi tu as survécu au trip sous acid que représente le tome 3, tu as dû apprécier le confort de ce tome 4. Le fil narratif retrouve un rythme normal (humain, dirais-je).
Par contre niveau décors j’ai été un peu perdue… je n’ai pas vraiment signé pour le quotidien du colon américain… mais je m’y sui faite (surtout quand il a été question d’indiens, je trouve ça très interessant).
En fait jusqu’à la page 450 (voir 490) je me suis un peu ennuyée. Pourquoi avoir tenu quasiment 500 pages ? parce que j’ai de l’espoir, beaucoup d’espoir, dans cette série.
En fait en lisant ces 500 premières pages je me suis rendu compte qu’Outlander est une sorte de cocon confortable. Je me demande jusqu’où Diana Gabaldon pourrait aller avant que je ne décroche.

Et puis d’un coup il s’est passé des choses !
Roger et Brianna ont décidé de faire un petit saut à Craig Na Dunh. Et visiblement ils voyagent dans le temps comme moi je prends l’avion (avec un peu d’anxiété mais au final ça se passe bien).
Je trouve quand même que ces deux là s’adaptent hyper bien à leur nouvel environnement… Claire était un peu perdue à son arrivée, certes c’était un accident mais Brianna et Roger se baladent en 1770 comme si de rien n’était.

Au final je me suis bien habituée à Fraser’s Ridge, même si je regrette un peu les Highlands. Gabaldon nous installe tranquillement dans la transition en introduisant Brianna et Roger (enfin je pense… Jamie et Claire ne sont pas éternels et il reste 4 tomes…), ces 900 pages se sont tournées toutes seules et j’ai toujours envie de connaître la suite !

Le Voyage [Outlander, tome 3]

Cette chronique est un peu particulière.

Comme il s’agit du tome 3 d’une série il me semble très compliqué d’en parler sans révéler quoique ce soit. 

Donc si vous n’avez pas lu les tomes 1 et 2 ou même le tome 3, lisez mes chroniques (ici et ), et vous aussi tombez dans une addiction profonde pour les Higlands, les écossais et le XVIIe siècle.
Mais surtout NE LISEZ PAS ce qui se trouve APRES la couverture.

outlander3

 

Donc voila, après une petite pause j’ai commencé le tome 3 d’Outlander. On m’avait prévenu « attention celui-ci est différent des 2 premiers tomes »…
Mais la vrai question c’est : elle a fumé quoi Gabaldon ?

Autant le début est plausible, Jamie se réveille à Culloden, Claire est partie, il vit sa vie. (bon ok il retombe très très souvent sur la famille Grey, mais dans un pays où il y a moins d’habitants qu’aujourd’hui, pourquoi pas.)
Claire revient, logique. (sinon l’histoire s’arrête au tome 2)
Mais… après… la contrebande, le départ dans les îles, les péripéties en bateau (oh tiens un Grey ça faisait un bail…), Claire qui se perd, et ah ba coup de chance les autres se sont échoués juste à côté… le chinois fou, Geillis qui refait son entrée et elle a enlevé le neveu, les anglais, les tempêtes…
Au milieu de tout ça je veux bien passer sur le fait que, trop drôle, elle tombe pile sur l’ancêtre de son meilleur ami des années 1970… qui justement avait trouvé un corps dans une grotte (non je n’avais pas deviné que c’était Geillis, puisqu’elle est morte brûlée il y a environ 2000 pages ! mais c’était évident que c’était en rapport avec Claire et Jamie).

Le pire ?
Le pire c’est que j’ai dévoré ce tome et que je lirai la suite !
Même si j’étais hallucinée de toutes les folies que se permet Gabaldon, j’avais envie de savoir comment Claire et Jamie s’en sortiraient et sur quoi ils tomberaient après (toujours plus fort) et maintenant j’ai  envie de savoir ce que leur réserve l’avenir !

 

Outlander, la série

outlanderserie

Comme j’ai lu les 2 premiers livres, le but était de regarder la série en suivant (enfin pas tout de suite, je ne voudrais pas me mettre à porter un kilt par overdose).
J’ai fini la saison 1 ce week-end. ( et je me laisse un peu de temps avant de binge-watcher la saison 2)

Je trouve que le scénario colle bien au livre. Forcement certains épisodes sont raccourcis (ça ne doit pas être très télégénique des mois et des mois à la campagne sans chevauchée à travers les bois ni anglais à l’horizon). Certains épisodes sont au contraire mis en avant alors qu’ils ne font que quelques pages dans le livre (non pas que je m’en souvienne avec ma mémoire de poisson rouge, mais j’ai cherché parce qu’il y avait un truc qui m’a mis la puce à l’oreille… je me demandais comment j’avais pu passer à côté de ça !) (désolée c’est un peu crypté comme message, mais je ne voudrais pas spoiler !)

Donc voila il est clairement très difficile de parler de l’adaptation d’un livre en série sans tout spoiler, mais en tout cas j’ai beaucoup aimé voir les paysages écossais ! Par contre l’accent écossais ce n’est pas évident à suivre… enfin on s’y fait, j’ai même pu recommencer à tricoter en regardant la série (ça m’a bien pris 5 épisodes pour m’adapter…)

Ca me laisse de l’espoir pour l’adaptation de la saison 2, et évidemment ça m’a redonné envie de lire les tomes suivants !

(ça m’a aussi donné envie de tricoter des châles dans les tons beige, marron  et bleu éteint, des mitaines et des chauffes-épaules… mais  ça c’est une autre histoire…)

Edit : Lily de My Little Anchor a fait un super découpage du tome 1 par rapport à la saison 1 ! Si vous voulez suivre les deux en même temps c’est super pratique !