Un merci de trop

un merci de trop

 

Cet été j’ai enfin lu le livre de Carene de Des mots et moi !

Alors au début Juliette c’est moi. Je suis gentille et je ne fais pas de vagues (enfin je m’ennuie moins dans ma vie qu’elle quand même).
Mais je peux péter un câble. (enfin un peu moins qu’elle quand même).

Du coup comme dès les premières pages je me suis sentie proche de Juliette, j’ai passé un très bon moment de lecture… un peu trop court !
(c’est un compliment, j’en aurais bien lu des centaines de pages sur Juliette et sa folie douce)

Cliquez ici et pour moins de 3 euros vous passerez un bon moment avec des personnages attachants, une histoire un peu fofolle et surtout une Juliette très attachante !

Ma vie, mon ex et autres calamités

maviemonex

Juliette c’est un peu nous. En pire. Perdre son job et son mec la même semaine c’est déjà beaucoup. Se retrouver en vacances aux Maldives seule, au même moment que ledit mec qui y est en amoureux avec sa nouvelle copine… c’est vraiment la poisse.
(Après on me demande pourquoi je ne passe pas sous les échelles…)

Ces derniers temps, principalement grâce aux Editions Charleston, je lis beaucoup de littérature féminine. Féminine dans le sens où les héroïnes sont des femmes et qu’elles tiennent des rôles forts où elles sont maîtres de leur destin. (enfin « maîtresses » de leur destin, mais je suis pas à fond pour la féminisation des mots.)
La chick-lit c’est un peu différent (à mon sens) (une explication sur le site de Marie). Dans un roman de chick-lit, le personnage principal pourrait être moi ou vous (enfin si vous êtes un homme de 50 ans il y a peu de chance que ce soit vous quand même). Elle a des problèmes qu’on a toutes, un boss à moitié fou, un mec peu investi, des copines aux caractères bien trempés…
(Merci de noter que je donne des exemples, je ne décris pas ma vie.)
(Quoique)

Ma vie, mon ex et autres calamités est super bien écrit, agréable à lire, pas un seul hic, gros coup de cœur !

Un vrai bon livre de chick-lit, comme je n’en avais pas lu depuis Bridget Jones !

Retrouvez Marie sur Fan de Chick Lit !
Et en juin, son deuxième roman sort aux Editons Charleston ! To be continued…

(Si vous vous demandez pourquoi je me permets d’appeler l’auteur par son prénom, c’est parce qu’elle est également Lectrice Charleston 2015, qu’on papote sur twitter et qu’on a eu l’occasion de se croiser !)
(non, je n’ai pas pris la grosse tête, je ne vais pas me mettre à appeler tous les auteurs par leur prénom et à les tutoyer)

Les héros ça s’trompe jamais – Saison 2

heros2

Vous pouvez retrouver ma chronique sur la saison 1 ici !

Et surtout : attention spoiler !

Je me suis plongée dans la deuxième saison des Héros ça s’trompe jamais après Joseph Anton et La Voleuse de livres, car j’avais envie de légèreté.

J’ai retrouvé avec plaisir le clan Grondin et ses amis. J’avais déjà dévoré la saison 1, la saison 2 n’a pas fait long feu non plus !

Je dois avouer que ma mémoire de poisson rouge a été un peu déroutée au début, je mélangeais les personnages de la saison précédente (surtout féminin, je ne sais pas pourquoi) mais au bout de quelques pages tout est rentré dans l’ordre, je savais à nouveau qui était qui et avait fait quoi.

On retrouve le clan Grondin au complet, et même un peu plus puisque apparaît Étienne, le cousin. Il vient remuer un peu le clan qui après le départ de Sylvain en cure de désintox, s’est retrouvé dans une situation apaisée.
J’ai trouvé qu’il y avait plus de suspens sur qui allait finir avec qui dans cette saison que dans la précédente. Ce qui n’était pour me déplaire. Parfois on est content d’avancer vers le connu, mais la plupart du temps un peu de surprise c’est sympa.

Je vous avais dit que la saison dernière les personnages avaient pour moi un petit accent québécois charmant… il a disparu dans cette saison. Je ne saurais vous dire pourquoi, ça m’a un peu manqué, et en même temps j’en suis la seule responsable !

L’épilogue annonce le retour d’un des personnages… vivement la saison 3 !

Les héros, ça s’trompe jamais (saison 1)

heros

Je me suis plongé dans Les héros, ça s’trompe jamais… pour ne plus relever la tête avant la fin ! (Heureusement j’avais mon ordinateur à portée de main pour acheter la saison complète une fois l’épisode 1 terminé !)

Je ne saurais dire si c’est la saga de la famille Grondin ou l’histoire de Bernise et Sophie (deux charmantes jeunes femmes avec qui j’irais bien boire un verre pour papoter !) en tout cas tout ce beau monde fini par se rencontrer et certains s’entendent très très bien.

Une romance rythmée et bien ficelée. Comme souvent avec ce genre de livre on sait d’avance qui va finir avec qui, mais si j’avais voulu du suspens j’aurais lu un roman policier ! Quoique suspens n’est peut-être pas le bon mot… Les héros, ça s’trompe jamais ne manque pas de suspens et de rebondissements !

Le petit détail qui fait la différence : la touche d’exotisme introduite par les tournures et expressions québécoises (je sais que cet « exotisme » est relatif. Il sera inexistant pour un lecteur montréalais… mais il se trouve que je suis française. Et j’y peux pas grand chose). J’ai beaucoup d’affection pour le Québec. J’ai séjourné à Montréal une dizaine de jours il y a quelques années et je garde un souvenir très positif des canadiens rencontrés… le retour à Paris fut rude. Adieu gentillesse, politesse, sourires et petit accent adorable… Allé, j’arrête de raconter ma vie et je reprends le fil… Je disais donc (j’arrive à m’auto-couper la parole, c’est dingue !), j’aime le Québec. J’ai donc adoré retrouver des expressions typiques (le simple fait que l’on parle de « dépanneur » m’a mise en joie pour la journée). Et, j’avoue, pour moi les personnages parlaient avec l’accent. (ça se passe dans ma tête, je fais ce que je veux.) Et heureusement l’accent canadien sonne beaucoup plus réaliste dans ma tête que quand j’essaye de le reproduire à haute voix.

Je vous recommande Les héros, ça s’trompe jamais, vous passerez un excellent moment avec des personnages attachants et heureusement vous n’aurez pas à attendre la Saison 2, elle est déjà sortie ! (youpi !)