30 ans, 30 livres

Aujourd’hui j’ai 30 ans.

Et comme toute bonne accro aux livres que je suis, je me suis dit que j’allais partager avec vous 30 lectures qui m’ont marquées ! (leur ordre est aléatoire)

Certaines de ces couvertures représentent une collection qui m’a marquée (Fantômette, Alice détective, Chair de Poule), un auteur dont j’ai dévoré l’oeuvre (Dahl, Du Maurier, Ellroy, Carrère, Follett), un personnage que j’ai suivi longtemps (Arsène Lupin, Harry Potter), une époque (L’Assommoir pour ces lectures contraintes d’école qui finalement m’ont plu,La Mer en hiver pour l’année comme lectrice Charleston, Les Tribulations de Tiffany Trott, qui est je pense mon premier livre de « grande », pris dans la bibliothèque d’une maison de vacances), des romans qui m’ont marquée (Les Années, Le Prince des Marées, Soie).

En cherchant 30 titres dans ma mémoire de poisson rouge je me suis rendu compte que mes lectures avaient évoluées avec le temps, ado et à la fac je lisais principalement des auteurs classiques et puis d’un coup sont arrivés la chick-litt, la fantasy, le roman contemporain… mais la seule constante c’est les romans policier, j’y reviens toujours !

 

Page 53 et ma relation à la lecture

C’est en lisant un article d’abracabooks que m’est revenu cette question : le blog a t’il changé mes habitudes de lecture ?

Je crois que oui au début, mais que j’ai repris le dessus.

De sa création à ses premiers 6 mois j’écrivais chaque chronique tranquillement quand j’avais fini ma lecture, et passait à la suivante. Que je lise le livre en 1 semaine ou 3 cela m’était égal. Je publiais aussi pas mal de tag, le top ten tuesday…
Et puis d’un coup j’ai commencé à avoir des lecteurs. De plus en plus (vous êtes maintenant près de 4 millions à consulter quotidiennement mes chroniques et je vous en remercie.) (quoi ? c’est pas crédible ?). Et j’ai voulu maintenir le rythme, je lisais à la chaine, avec l’angoisse de ne pas avoir fini un livre par semaine.
Un peu avant le premier anniversaire du blog j’étais scotchée aux stats. Ca a duré peut-être trois mois, au printemps j’ai eu un coup de mou, je n’avais plus envie de lire, j’en avais assez d’être l’esclave de mon blog, je prenais de moins en moins de plaisir à lire.
Après un bref point avec moi même, j’ai décidé de reprendre un rythme normal. J’ai lu ce que je voulais lire au rythme que je voulais. Et là un truc assez incroyable s’est produit : je lisais un livre par semaine ! Enfin presque. Et si une semaine je n’ai rien à vous proposer et bien le monde n’arrêtera pas de tourner (quoique à 4 millions de lecteurs ça pourrait commencer à peser… oh oui ok j’arrête).
Est-ce que le blog a influencé mes lectures ? Je ne le saurais jamais (je ne suis pas Harry August je ne pourrais pas voir ce que je lirais dans une autre vie). En fait, plus que le blog, je pense que twitter et sa petite communauté de blogueurs littéraires qui m’influencent. A force de voir des critiques positives sur un livre forcement on s’y intéresse. Et malgré tout je sais très bien que certains ne plairont pas, donc je ne les lis pas.
Mon année comme Lectrice Charleston aussi a beaucoup influé sur mes choix de lecture. Je ne pense pas que j’aurais lu autant de littérature féminine sans ça. Mais je suis contente d’avoir fait un incursion poussée dans ce domaine (un livre par mois pendant un an !) et je sais que j’en lirais toujours, c’est devenu un pilier de mon répertoire, comme les polars, je peux les délaisser un moment mais j’y reviens toujours.
Le blog a 2 ans et demi (comme le temps passe vite, l’année prochaine il rentre à l’école !) et je pense que j’ai trouvé mon rythme de croisière, l’équilibre entre lecture et blog.
Et vous chers collègues/copains blogueurs, votre blog a t’il modifié vos habitudes de lecture ?
 

Déjeuner Downton Abbey chez Angelina

IMG_20151204_130115

Même la vitrine de WH Smith était dans le thème de la journée !

Il y a quelques jours j’ai pu participer à un déjeuner placé sous le signe de Downton Abbey, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’Angelina est un décors parfait pour ce thème !

IMG_20151204_130512

J’ai retrouvé des têtes connues et j’ai surtout pu rencontrer une partie des lectrices 2016 qui débordent d’énergie ! (ça fait un peu bizarre de les entendre parler de livres qu’on a pas lus… après avoir passé une année à être hyper à jour sur les sorties Charleston !)

Avant de parler de choses sérieuses, voila le dessert, le mythique Mont-Blanc de chez Angelina et leur non moins mythique chocolat chaud (oui parfois t’es intolérante au lactose mais tu passes outre)

 

 

IMG_20151204_140132        IMG_20151204_142944

Et maintenant parlons un peu de ce qui vous attend chez Charleston en 2016 !

Pour commencer une énorme nouveauté qu’elle est trop « coeur avec les mains » : Charleston va avoir sa propre collection de poche !
Vous continuerez de retrouver certains de leurs livres publiés chez d’autres éditeurs poche mais Karine, l’éditrice va garder certains titres pour la maison et aller en chercher chez d’autres maisons qui n’envisagerait pas de les passer en poche.
En janvier vous retrouverez donc en librairie La Tente rouge (que j’envisage d’emmener en vacances avec moi, je vous en reparlerai) et La Plantation (qui est le préquel des Roses de Somerset… le grand format, absolument énorme attend dans ma PAL)

IMG_0661

En janvier vous pourrez également retrouver De la tourmente à la délivrance, le tome 1 d’une saga de Les Années du silence qui a l’air magnifique (super triste mais une très belle histoire… unanimité des lectrices 2016 !)

 

L’équipe Charleston nous a offert un adorable carnet… qui est d’ores et déjà mon carnet de bord pour mon voyage en Thaïlande (aucun rapport me direz-vous, mais il est très beau et ça suffit !)

IMG_0662

Une soirée Charleston…

Jeudi dernier nous nous sommes retrouvées dans un charmant hôtel, La Parizienne, pour fêter la sortie du livre de Marie, Je peux très bien me passer de toi

Une soirée un peu « spéciale » puisque j’ai connu Marie comme « collègue » Lectrice Charleston 2015, que grâce à ça j’ai découvert (et adoré) son premier livre Ma vie, mon ex et autres calamités.

Comme à chaque fois nous avons été traitées comme des princesses par les Editions Charleston !

Capture d’écran 2015-06-08 à 19.31.38
Admirez une magnifique capture d’écran du site de l’hôtel… mes photo étant comme d’habitude affreusement floues… Et imaginez ce salon rempli d’une dizaine de blogueuses, de l’auteur, de l’équipe Charleston… de petits fours et de bonbons…

Marie nous a parlé de sa façon d’écrire, très organisée, elle a des fiches sur chaque personnage et ne se lance dans l’écriture du roman qu’une fois un plan très précis établi.
Une question qui me brûlait les lèvres : Mamie Rose est-elle inspirée de sa grand-mère… et non ! (en même temps est-ce vraiment important ?)

Et nous sommes reparties avec des petits goodies (il y avait un paquet de dragibus… Mais il n’a malheureusement pas survécu assez longtemps pour apparaître sur cette photo)
IMG_20150608_192826025
J’adore la citation de cette carte postale… même si je n’ai jamais lu Jane Austen (je vais essayer de remédier à cette grave lacune cet été) IMG_20150608_192904396
et surtout ces 3 rubans-bracelets qui se relaient déjà à mon poignet !

Si j’avais été plus maline je me serais débrouillée pour récupérer à la Poste le livre de Marie et j’aurais eu une dédicace… Si vous êtes plus organisées que moi, vous pouvez aller le 17 juin à la librairie Justicia à Paris. (Pour ceux qui suivent pas au fond, le mercredi j’ai néerlandais, zo ik kan niet er gaan parce que c’est le dernier de l’année…)

C’était la dernière rencontre Charleston avant les vacances d’été ! (encore un signe que cette aventure touche à sa fin…)

Et si vous avez envie de prolonger votre lecture de Je peux très bien me passer de toi, vous pouvez télécharger le préquel ici, vous en apprendrez plus sur la rencontre de Chloé et Constance !  

Une soirée brésilienne avec Lucinda Riley !

Encore une agréable soirée avec les Editions Charleston !
Cette fois-ci c’était pour la sortie du tome 1 de la série Les Sept Sœurs de Lucinda Riley… en présence de l’auteur !

Donc oui c’est un mini spoiler… la première sœur est brésilienne. Vous l’auriez su à un moment ou à un autre (ne serait-ce qu’en lisant ma chronique parce que ça me semble compliqué de ne pas parler du pays dans lequel se déroule l’histoire…)

IMG_20150409_192558266 Les couv des Sept Sœurs dans ses différentes traductions

Nous nous sommes donc retrouvés à une dizaine de blogueurs dans les locaux des éditions Charleston en présence de l’auteur. Lucinda Riley est adorable. Très drôle et surtout très dynamique (ça compte, pour la suite de la soirée !). Elle nous a révélé quelques info sur la série des Sept Sœurs… dont le pays dans lequel se passe le prochain tome ! (Je sais qu’une fois que vous aurez lu le tome 1 vous serez tentés de harceler la poignée de personnes qui savent, mais n’essayez pas avec moi, je suis étonnamment résistante à toute pression psychologique)

Pour nous mettre dans l’ambiance, Charleston avait prévu un buffet brésilien délicieux !

IMG_20150409_201051857 Où vous noterez que toutes mes photo sont floues… sauf celle du buffet. Mon téléphone a ses préférences…

Et soudain, musique ! Samba ! Et là comment dire… il existe 2 catégories de personnes. Celles qui ont le rythme dans la peau. Et les autres. Je fais partie de la deuxième catégorie. Mais malgré un manque évident de talent j’ai beaucoup aimé ce petit cours de samba !

IMG_20150409_202351301

Après ces émotions, une délicieuse mousse de fruit de la passion et la truffe au chocolat la plus dense qu’il m’aie jamais été donné de manger… il était temps de rentrer !

Et là, surprise ! Un exemplaire dédicacé du premier tome des Sept Sœurs nous attendait ! Ainsi qu’un joli miroir reprenant une partie de la couverture du livre, et pour rester dans l’ambiance un bracelet fluo aux couleurs du Brésil !
(et pour la folle de sacs que je suis, un tote bag, que dis-je LE tote bag Charleston !)IMG_0170

Le livre sort mi-mai, je publierai ma chronique le 11 pour que vous ne le ratiez pas !

 

Un déjeuner Charleston

Pour la sortie de Fleurs sauvages (il sort le 9 mars, chronique ici le 5 mars, psychorigidité du jeudi oblige) (ce livre est TOP !), l’équipe Charleston nous a invitées à déjeuner dans une ambiance australienne (au café Oz à Denfert-Rochereau). On ne déjeune pas tous les jours à proximité d’un crocodile ! (un faux).

Etaient présentes une dizaine de blogueuses, lectrices de l’année ou non, l’équipe Charleston et la traductrice du livre qui a pu nous parler de son travail sur le livre !
Karine, l’éditrice, nous a parlé des livres à venir (je veux TOUS les lire. J’envisage de me présenter comme Lectrice 2016 sous un faux nom pour continuer à recevoir ma dose quasi-mensuelle de lecture Charleston) (merci de ne pas me dénoncer). Et Elise nous a annoncé tout plein de super trucs à venir… vous en saurez plus le moment venu !
Je peux commencer par vous dire que les Editions Charleston auront un stand sur les salons du livre de Bruxelles et de Paris !

IMG_0169 Marques page, badges, tatoos et une jolie carte, les lectrices Charleston sont gâtées !

Après avoir papoté livres, blog et autre (mettez 15 filles autour d’un repas et d’un coca… le silence ne dure pas bien longtemps) une partie d’entre nous a eu la chance d’aller visiter les bureaux des Editions Charleston ! Les locaux sont très accueillants, lumineux… et il y a des livres PARTOUT ! (et oui je suis repartie avec 3 livres… j’ai dû créer une nouvelle pile chez moi.) (Nouvelle pile qui n’est donc pas très haute et pourrait être complétée… ah j’entends mon plancher qui grince, il n’a pas l’air d’accord)

IMG_0167 Et oui, les livres Charleston sortent en « poche » chez différents éditeurs… Pensez à regarder qui a édité le grand format de votre « poche »… ça donne des idées !

Et comme chez Charleston, on n’abandonne pas ses blogueuses dans la nature, nous sommes parties prendre un thé (et une gaufre) pour continuer à parler livres, blog, vie… (oui, il y a d’autres choses dans la vie que les livres et les blog).

Des livres, des copines et du thé… je ne vois pas ce qu’on peut faire de mieux comme programme pour un après-midi !

La non-chronique du jeudi #2

(je ne pense pas que je vais numéroter toutes les non-chroniques parce que ça va vite être un peu gênant)

Alors non je ne suis pas subitement devenue incapable de lire. C’est juste que j’ai plein d’autres choses sur le feu et que du coup je lis moins !

Mais quand je lis, c’est du Charleston. Privilège de Lectrice 2015, je reçois environ 1 roman par mois ! D’ailleurs Big Stone Gap sort le 9 février, ça sera ma prochaine (vrai-)chronique !

Je tricote. Depuis Noel, j’ai fait : un trendy châle, un écharpe méga chunky couleur nuage avec un peu d’argenté (mais qui perd ses poils, on dirait que j’ai adopté un chat angora) et un bandeau d’un vert d’eau splendide parfait pour la vague de froid actuelle.
J’ai en cours un snood avec la Phil Light de chez Phildar que j’aime tant, en rose poudré, j’ai l’impression de tricoter une barbe à papa version filtre instagram et j’ai hâte de pouvoir l’enrouler autour de mon cou !
Egalement en cours une écharpe grise avec les extrémités violette et bleu myrtille… comme presque à chaque fois j’ai vu un peu juste, il me faudrait une pelote grise supplémentaire, voyons combien de temps je mets à aller jusqu’au Phildar à Haussmann… (j’ai mis 3 semaines en ce qui concerne la dernière pelote du Trendy)

Et pendant que je tricote j’aime bien avoir un fond sonore.
Je me suis donc lancée dans la série Suits. Il se trouve que je n’ai pas accès aux sous-titres (à part en magyar, mais je ne maîtrise pas encore parfaitement cette langue) donc je pense que quelques subtilités des affaires de droit m’échappent mais sinon c’est une très bonne série.
J’ai vu St Vincent, un film assez marrant avec Bill Murray en alcoolo misanthrope… mais qui évidement ne l’est pas vraiment. (En cadeau bonus, Chris O’Dowd que j’adoooore)
Gemma Bovery m’a occupé le temps de tricoter mon bandeau… pas totalement conquise, mais c’est surement dû au fait que je supporte assez mal la voix de Lucchini.

J’ai vu Into the Woods au ciné. Plutôt pas mal. Personnellement, j’aurais supprimé (ou au moins élagué) toute la deuxième partie du film mais les chansons ne sont pas trop ridicules (sauf celles des princes, mais ils sont tournés en dérision, ce qui change un peu !)
J’ai également vu Les Nouveaux Sauvages. Au début j’étais un peu sceptique, mais il y a 2 histoires qui m’ont totalement conquises (Bombita et le mariage). Une des séquences se déroule sur une route qui traverse un paysage absolument sublime, ça donne envie d’aller en Argentine !

Voila pour ces dernières semaines… mais je reviens vite avec des nouvelles de mes lectures !
Si vous avez des idées de films ou de séries à regarder en tricotant je suis intéressée !

Page 53 a 1 an !

1 an déjà ! Je dois avouer que je n’étais pas très sûre de tenir aussi longtemps. Je suis plutôt du genre dilettante !

Je pensais faire un énorme bilan, mais l’organisation et moi ça fait deux donc je me lance sans « plan en 3 parties, intro et conclusion »

Avec le recul je vois l’absurdité de lancer un blog un 26 décembre… Mais j’avais le temps et enfin un nom ! C’est le nom qui m’a bloqué pendant longtemps. Je ne sais toujours pas vraiment pourquoi « Page 53 » a créé le déclic, mais je suis contente d’avoir choisi ce nom et de m’être lancée !

1 an, ça fait environ 40 livres lus, et quelques-uns abandonnés. (Si je n’avais pas décroché en décembre le total aurait été un peu plus prestigieux…). C’est plus ou moins mon rythme habituel d’avant blog. Il n’y avait pas de raison que je change mes habitudes de lecture ! Je blogue parce que je lis, mais je ne lis pas pour bloguer. En cas de panne je préfère trouver une idée d’article « alternatif » que de lire en 2 heures importe quel roman court.

Écrire sur le blog me permet de mieux me souvenir de mes lectures. J’ai une mémoire de poisson rouge, souvent je me rappelle avoir aimé un livre ou non, mais ce n’est plus qu’une vague impression. En rendre compte par écrit me permet de graver ces impressions dans ma mémoire (et ça sert d’anti-sèche aussi)

Par ce blog mais surtout par twitter, où je traine depuis un moment déjà, j’ai pu échanger des avis et des coups de coeur avec plein de personnes, toutes très intéressantes et différentes, et c’est ce que je recherchais !

1 an déjà… et la deuxième année qui commence va être chargée parce que je serai « Lectrice Charleston » en activité (même si j’ai déjà pu lire 3 des livres à paraître), j’ai hâte de pouvoir partager ces lectures avec vous ! (Non pas que je n’ai pas le droit de le faire mais je préfère vous en parler quand les livres sont disponibles !)

Et voilà, c’est parti pour une nouvelle année !
J’espère que vous continuerez à passer une tête par ici, picorer des idées de lectures, m’en proposer, laisser votre avis ou simplement me faire un pti coucou !

 

La non chronique du jeudi

Ça devait bien arriver une fois : je n’ai fini aucun livre depuis le dernier dont je vous ai parlé !
(par contre je tricote) (c’est presque une obsession)

Mais je suis entrain de lire :

spinoza

J’en suis au trois quart. C’est un livre très intéressant qui permet de se plonger facilement dans la vie et la philosophie de Spinoza en la mettant en parallèle avec la vie d’un « apprenti » nazi.

xubing

Je mets toujours du temps à lire les livres qu’on m’offre (la personne qui m’a offert Le Prince des Marées en sait quelque chose… 1 an. Elle a eu le temps de m’offrir un autre livre pour mon anniversaire entre temps…)
J’ai eu Une histoire sans mot à Noel dernier… il fallait bien que je me lance un jour ou l’autre !

Et dans le cadre du challenge « Il était deux fois Noel » j’ai commencé Les Quatre Filles du Dr March. Je n’ai pas de couverture à vous montrer… vous saurez lundi prochain pourquoi !
(oui une chronique livre le lundi. L’apocalypse n’est pas loin… mais c’est le jour choisi par les organisatrices du challenge, je n’allais pas faire changer le planning de dizaines de personnes à cause d’une crise de psychorigidité)

 

Challenge « 30j sans achat livresque » J+15

Un petit point à mi-parcours de ce terriiiiiible défi que je me suis lancé à moi-même (j’en rajoute peut-être un peu, non ?

Je n’ai toujours pas acheté de livre. Ce qui était assez facile tant que je bossais, il suffisait de ne pas entrer dans une librairie (et d’aller à la place chez Matière Première ou Aroma-Zone. J’ai dit que je n’achetais pas de livre, j’ai rien dit pour le reste…). Puis je suis rentrée pour un long week-end chez mes parents. Sur 4 jours, je suis entrée 2 fois dans une librairie. La première fois pour y retrouver mon père… on a tourné, tourné, fait tous les rayons pour le retrouver (serait-il un peu sadique ?) et quand on a fini par lui téléphoner, il nous attendait en fait devant.
A cette occasion j’ai ajouté à ma liste d’envies La Malédiction du Norfolk de Karen Maitland chez Sonatines (et maintenant que je suis allée vérifier le titre du livre sur le site des éditions Sonatines j’ajoute La Collection de Paul Cleave à cette liste (et Nécrologie, surement. J’aime beaucoup Paul Cleave… il faut que je ferme cet onglet… vite…)
La deuxième librairie visitée l’était dans le but de trouver 2 cartes d’anniversaires pour des amies jumelles de ma mère. Passage éclair et concentration sur le rayon carterie (bon sang, ce qu’il y a comme cartes kitsch !), aucun livre repéré !

J’ai participé à l’OP1000K de Bragelonne, j’ai donc « remporté » House of Cards en ebook (je guette les prochains, il y en a encore un ou deux qui m’intéressent). Je mets « remporté » entre guillemets parce qu’il suffit de répondre à une question pour gagner l’ebook du jour, celle concernant House of Cards étant le nom de l’acteur qui joue le rôle principal de la série…
Allez donc faire un tour sur leur page, ça dure jusqu’au 23 novembre ! (il y a également 1 an de lecture à gagner chez eux et tout un tas de promo !)

Par contre ma PAL n’a pas diminué d’un seul livre. Pourquoi ? Parce que je n’ai lu que des livres :
1/ qu’on m’a prêté (French Milk, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier et Le Problème Spinoza, dont les chroniques ne vont pas tarder !)
2/ venant des éditions Charleston (Une valse à trois temps, qui sort en janvier, mais cette fois et pour les suivants, je publierai ma chronique un peu plus proche de la date de sortie que ce que j’ai fait pour La Colline aux esclaves) (toi dans le fond qui n’a pas suivi, j’ai le bonheur d’être Lectrice Charleston 2015 !).
3/ issu d’une opération de masse critique Babelio (Indulgence, chroniqué la semaine dernière)

Bon encore 12 jours à tenir !
Mais ça devrait aller. Je suis finalement peut-être prête pour le défi 100 jours !