Eloge du teckel

★★★☆☆

De quoi ça parle ?

Pour le coup le titre ne cache rien : il s’agit d’un éloge du teckel, ce petit chien aux proportions bizarres, si fier et que personnellement je trouve « trop-cute-non-mais-regarde-comme-il-est-mignon-et-fier »

Pourquoi tu devrais le lire ?

Alors honnêtement si tu n’a pas d’intérêt particulier pour les chiens saucisse tu peux passer ton chemin. C’est un livre de niche. (J’ai honte de ce jeu de mot mais j’y pense depuis qu’on m’a parlé de ce livre).

On commence par une partie qui pourrait être assimilée à un précis d’histoire allemande. On apprend que la première mascotte officielle des JO a été un teckel pour les jeux de 1972 à Munich. Apparement le parcours du marathon était en forme de teckel… je n’ai pas réussi à le trouver sur internet. Si tu as le plan je suis intéressée.
On en apprend un peu plus sur l’histoire du teckel, comment on est arrivé à un chien d’une forme aussi peu naturelle : les chiens étaient croisés pour créer une race utile pour la chasse, puis simplement par curiosité.

La deuxième partie est plutôt du genre « le teckel dans les arts », on le croise dans des tableaux, des livres, des films… bref encore plus de teckel (mais jamais trop, il n’y a jamais trop de teckel).

En résumé si tu es curieux d’en apprendre plus sur ces petites bêtes c’est une bonne lecture ou si tu connais quelqu’un qui aime les teckels c’est une bonne idée de cadeau!

Lilian Auzas, Eloge du teckel, Rivages, 160p.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s