Les Avides (Les Dossiers Blackwood – 1)

★★★★☆

De quoi ça parle ?

Après une enquête qui a mal tourné, Odessa Hardwicke est mise à pied. Dévastée, la jeune agent du FBI n’est pourtant pas en cause. Sur la piste d’un meurtrier avec son collègue, elle se voit obligée de commettre l’irréparable. Mais ce qui la choque le plus n’est pas d’avoir fait usage de son arme, c’est la présence ténébreuse qu’elle pense avoir vu quitter le corps de sa victime. En attendant des jours meilleurs, Odessa accepte une mission à New York.
Cette affectation a priori sans intérêt la met sur la piste d’un personnage mystérieux, Hugo Blackwood. Qui est cet homme ? Un simple fou ou le meilleur espoir de l’humanité face à un mal indicible ?
(résumé Babelio… désolée mais je suis comme pas inspirée par l’écriture de résumés en ce moment)

Pourquoi tu devrais le lire ?

Il y a quelques années maintenant, j’avais adoré La Lignée, au point de dévorer les 3 tomes d’un seul coup. J’étais tellement contente quand j’ai vu que le duo Hogan et Del Toro commençaient une nouvelle série ! (je sais qu’un deuxième tome s’en vient mais je sais pas encore combien de tomes il y aura…)

C’est un bon thriller, avec une bonne dose de paranormal, une pincée de gore, tout ce que j’attendais de ce duo.

Odessa Hardwick se retrouve catapultée dans ce monde et tout en gardant une dose de scepticisme elle suit le flow. Blackwood est pas mal dans le genre placide et « j’en ai vu d’autres » (en 400 ans, tu m’étonnes que tu en as vu d’autres), on nous donne quelques info qui seront développées plus tard (notamment j’aimerais « lire » quelques uns des dossiers Blackwood !).

J’ai beaucoup aimé ma lecture, j’ai quand même moins été scotchée que pour La Lignée. Peut-être le rythme est-il plus lent ? ou est-ce que j’en attendais trop?
Le récit est un peu long à se mettre en place (même si on se retrouve en pleine traque et tuerie presque dès les premières pages). Heureusement les aller-retours entre trois époques dynamisent un peu le tout. Mais une fois lancé, c’est lancé ! L’univers se met en place et l’arrivée de Blackwood donne du souffle, le go est donné.

Vivement la suite !

Chuck Hogan et Guillermo Del Toro, Les Avides (Les Dossier Blackwood 1), Flammarion Québec (Pygmalion en France), 384 p.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s