Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique

★★★★☆

De quoi ça parle ?

Nikki a arrêté ses études et s’est installée au dessus du pub londonnien où elle est serveuse.  C’est en allant déposé une annonce matrimoniale pour sa sœur au temple sikh de Southall (quartier où la communauté pendjabie est établie) qu’elle découvre une offre pour le poste d’enseignante pour un cours d’écriture.
Ne voyant pas de risque à donner des cours à un groupe de veuves dans un temple, elle est bien étonnée de la tournure que prennent ceux-ci ! (c’est-à-dire, une dizaine de veuves qui se lancent dans des récits érotiques)

Pourquoi il faut que tu le lises

Je dois t’avouer que je ne pensais pas que je le lirai aussi vite. Je m’étais dit « oh un ptit bouquin sympatoche, avec un titre comme ça, ça doit être léger ».
Ne jamais sous estimer un « bouquin sympatoche ».

Ce livre, sous couvert d’un récit léger et soupoudré d’histoire érotiques racontées par les veuves, met en relief la place des femmes indiennes dans la société occidentale. Entre respect des traditions et envie de modernité. Comment libérer leur parole et répondre à leur envie d’être plus entendues dans une communauté où elles sont majoritairement reléguées au travaux domestiques ? Comment redonner une voix à ces femmes qui deviennent transparentes aux yeux de leur communauté dès que leur mari décède ?

A Montréal je vis dans un quartier où il y a beaucoup de sikh et ce livre m’a appris beaucoup de choses sur leur culture (enfin au niveau qu’un livre de 300 pages peu apporter). Je pense que ça a beaucoup participé à mon intérêt pour ce livre. Mais c’est aussi plaisant car il y a plusieurs intrigues, concernant la communauté et Nikki.

Balli Kaur Jaswal, Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique, Belfond, 352p.
Reçu en SP via NetGalley

Publicités

Une réflexion sur “Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s