Le Jardin de l’oubli

★★★★☆

De quoi ça parle ?

Faustine, journaliste envoyée sur la Riviera pour écrire un papier sur Nice à la Belle Epoque, va faire remonter à la surface un secret de famille auquel la Belle Otero, célèbre mondaine, a été mêlée.

Pourquoi il faut que tu le lises : 

La Belle Epoque. La simple évocation de cette époque suffit en général à me donner envie de lire un livre.
Le fait que j’ai adoré le premier roman de Clarisse Sabard était la deuxième raison de mon intérêt pour Le Jardin oublié.

On retrouve ici la plume si agréable de Clarisse. On sent l’auteur parfaitement renseignée sur les lieux et l’époque (les nombreuses photo Instagram que j’ai vu défiler pendant qu’elle écrivait son roman en témoignent). Clarisse Sabard m’avait bluffé dans son premier roman avec la maîtrise d’une intrigue complexe et imprévisible, elle recommence ici ce coup de maître !

Les personnages de la partie contemporaine sont tous attachants, en nuance (même si on se doute bien de ce qu’il va se passer entre certains dès les premières pages).
La partie historique révèle plus de surprises, et comme d’habitude c’est celle que j’ai préférée ! En apprendre plus sur la Belle Otero, et la vie sur la cote d’Azur, entre les riches familles qui viennent y passer l’hiver et les villages de l’arrière pays qui vivent au rythmes des arrivées de leurs hôtes, les sorties au Casino à Monte Carlo ou dans les hotels de luxe de Nice.

Pour une fois un livre qui se déroule pendant la Belle Epoque mais qui ne se passe pas à Paris !
Le destin compliqué d’une jeune fille qui ne veut pas se contenter de ce que la vie lui donne, mais en veut plus, surtout de liberté. Et un drame familial.
Le tout raconté par une auteure à la prose légère et au récit parfaitement construit.

Publicités

2 réflexions sur “Le Jardin de l’oubli

    • ahahah non mais la boulette… je suis nulle pour retenir les noms des perso fictifs ! (dans les films et les séries aussi… tu pourrais croire qu’après un binge watching de Sense8 je saurais le nom des 8… et bien non, il y a toujours « le flic, la blonde platine, l’allemand… »)
      merci de m’avoir prévenu !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s