Phobos ★★★☆☆

Longtemps après tout le monde j’ai enfin commencé Phobos. Et évidemment comme (presque) tout le monde j’aime. J’ai enchainé les 2 premiers tomes. Je fait une petite pause avant d’attaquer la suite (ô toi lecteur fidèle, tu sais que j’ai vite un sentiment d’overdose dans une série).

Cette photo pourrait laisser entendre que j’envisage de participer au programme Genesis… mais non. Merci. Jamais. Même pas en rêve.

6 garçons et 6 filles sont envoyés sur Mars pour peupler la planète rouge. Pendant le voyage ils vont participer à du speed dating pour constituer 6 couples qui se marieront une fois le pied poser sur le sable rouge.
Oui sauf que tout n’est pas si simple. Le programme Genesis a un problème.

Je m’arrête là.
Je suis totalement prise par l’histoire mais en même temps je remarque que certains aspects du roman pechent un peu.
Par exemple les personnages n’ont aucune profondeur. Je sais que c’est du YA, mais bon quand même. Et franchement à part quelques qualificatifs relativement caricaturaux et fournis par l’auteur je ne saurais pas parler des personnages.
Ni de cette histoire de speed-dating. Les relations entre protagonistes (puisque dans le tome 1 ils sont séparés filles/garçons) sont peu mises en avant.
Tout repose que la question : mais c’est quoi le vice caché de ce programme ?

Et il faut croire que cette question est suffisante pour moi !
Mis à part ça je retrouve un peu de l’ambiance Seul sur Mars que j’avais aimé (et ça risque de s’intensifier dans les tomes suivants).
(Fan de SF qui a aimé Seul sur Mars, tu risque d’être déçu par Phobos. Le seul rapport c’est Mars. Presque.)

Je ne vous parlerai probablement pas des tomes suivants. C’est trop complique de parlé de suite de roman, soit je dis rien et c’est inintéressant, soit je spoile à tout va et c’est risqué pour tout le monde.

Mais si vous partez en vacances en aout, c’est une bonne lecture. Et avec 4 tomes déjà parus, vous avez quelques journées de plage bien occupées en perspective !

(Edit : Entre temps j’ai lu Origine et le tome 3. Le tome 3 est ouf, les perso gagnent en épaisseur, l’ensemble du récit aussi !)

Victor Dixen, Phobos, Robert Laffont, Collection R, 448p.

Publicités

8 réflexions sur “Phobos ★★★☆☆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s