En attendant Bojangles ★★★★★

img_3610

Ce texte est poétique et empreint d’une douce folie.
Mais ne vous fiez pas au ton des premières pages, cette histoire est triste.

J’avais commencé par relever toutes les phrases que je trouvais belles pour vous les citer, et quand je me suis aperçue que j’allais vous retranscrire tout le livre j’ai arrêté. (Je ne pense pas que Gallimard aurait apprécié cette initiative…)

Un petit garçon nous raconte sa vie de famille extravagante : chaque jour la mère reçoit un prénom différent de la part du père, l’animal de compagnie de la famille est un oiseau exotique ramené de voyage, les diners mondains et les escapades en Espagne.
Le petit garçon est obligé de « mentir à l’envers » à l’école pour que sa vie ressemble à celle de tous les autres.
Mais toute cette joie cache une réalité bien plus triste… que je vous laisse découvrir.

Ce premier roman d’Olivier Bourdeaut est une véritable bouffée d’air frais, de fantaisie et de folie douce mais tragique.

Publicités

3 réflexions sur “En attendant Bojangles ★★★★★

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s