La Ferme du bout du monde ★★★☆☆

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?

J’ai adoré ce livre.

Il comporte tous les éléments que j’aime : une partie historique qui permet de s’immerger dans une époque (ça change des dates et des batailles qu’on apprend à l’école), un secret de famille et des femmes qui se battent de génération en génération pour maintenir à flot leur famille…
On plonge avec facilité dans l’univers décrit par la plume très agréable de Sarah Vaughan. Elle nous ouvre l’univers de Maggie chez ses parents qui ont une ferme en Cornouilles accueillent des jeunes réfugiés londoniens en pleine Seconde guerre mondiale ; et Lucy, qui de nos jours à cause de problèmes professionnels et personnels trouve refuge dans cette même ferme, avec sa mère et sa grand-mère (Maggie).
Comme assez souvent dans les romans avec ce parallèle, la partie contemporaine ne sert qu’à mettre en avant la partie historique, néanmoins elle n’est pas ennuyeuse. Et les effets de suspens sont parfaitement maîtrisés !
J’ai une préférence pour les personnages de Maggie et Will. Ils sont trop choupi (n’hésitez pas à utiliser cette expression dans vos dissertations au bac, c’est cadeau) [Edit : je veux dire par là que ce sont des êtres purs, ils s’aiment sans arrière pensés et cet amour est éternel, comme tout premier amour].

Et pourtant j’ai n’ai mis que 3 étoiles.

Et c’est peut-être parce que j’ai tant aimé l’histoire que la fin m’a parue si artificielle, facile, voir absurde… Je reste donc malheureusement sur une déception.

Donc voila, je ne sais pas très bien si je peux vous le recommander « chaleureusement »… ce livre était une coup de cœur, mais je n’arrive pas à faire abstraction de cette fin…
(ou alors arrêtez vous quelques pages avant la fin !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s