California Dreamin

california_dreamin

Je ne lis que rarement des BD (ou romans graphiques, si quelqu’un peut m’expliquer clairement la différence…à part que c’est un terme qui a servi à réintroduire les BD dans les libraires en leur ôtant la connotation enfantine…). Je suis restée sur l’idée que je m’étais faite enfant : je ne sais pas lire une BD. Je regarde les images, je tourne les pages… et il arrive toujours un moment où je suis perdue dans l’histoire.
De toute évidence la BD et moi avons grandit, j’apprécie les rares fois où j’en lis une… je devrais prendre l’habitude d’en lire plus souvent.

Évidement quand Marie m’a proposé de me prêter le dernier Pénélope Bagieu, je lui ai arraché des mains et je suis partie en courant avant qu’elle ne change d’avis (bon en fait je suis restée, parce qu’on fêtait mini-noel).
Je suis de la génération « Penelope Jolicoeur » (le blog. Quoique j’aimais beaucoup les As du volant quand j’étais plus petite et qu’il y avait Cartoon Network chez mes grands parents. Avant l’arrivée de Disney Channel,. Mais c’est une autre histoire)

California Dreamin est l’histoire de Mama Cass, une des Mamas & the Papas. A travers des morceaux de vie des gens qui ont croisé sa route, Pénélope Bagieu retrace le destin de Ellen Cohen. D’une jeune fille rondouillarde et grande gueule, Ellen devient une femme… rondouillarde et grande gueule, mais avec une voix incroyable et une présence sur scène indéniable.
Fille d’épiciers de Baltimore, elle va tracer son chemin dans les années 1960 en plein émergence de la Beat Generation puis du mouvement Folk (vous saviez qu’on dit le folk et non la folk ?).

A la fin de cet album vous chantonnerez California Dreamin et vous aurez envie de découvrir un peu plus la discographie de The Mamas and the Papas et de Cass Elliott

Vous pouvez également retrouver Pénélope Bagieu sur Le Monde où elle publie tous les lundi une planche de sa futur BD sur les femmes « Culottées« 

Publicités

5 réflexions sur “California Dreamin

  1. J’avais bien aimé cette lecture 🙂 moi aussi je me posais la question sur la différence entre BD et roman graphique, finalement j’ai trouvé la réponse ! une BD se constitue de planches indépendantes (plus ou moins longues) mais tu peux les isoler et comprendre l’histoire malgré tout. Un roman graphique, c’est un roman, comme son nom l’indique, donc tout l’album raconte la même histoire et il y a une chronologie !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s