Juste une ombre

ombre

J’ai entendu parler de ce livre par Hajar il y a assez longtemps, et le titre était logé dans un recoin de mon cerveau, j’ai fini par mettre la main sur ce livre et

Cloé (j’ai mis assez longtemps à dépasser l’absence du « h » dans ce prénom) sort d’un diner entre amis. Dans la ruelle où est garée sa voiture une ombre la suit, et tente de l’agresser. A partir de là commence la descente aux enfers de Cloé : l’ombre continue à la suivre, elle s’enfonce dans une paranoia qui la pousse à s’isoler de son entourage qui la croit folle.

Je me suis laissée bernée par la plupart des fausses pistes lancées par ce thriller. La folie qui gagne Cloé au fur et à mesure du livre est très bien distillée, tout va crescendo et laisse planer un doute sur l’origine de l’Ombre.

Même si j’ai regardé anxieusement derrière les portes pendant quelques jours, j’ai été emportée par ce thriller !
Aucun doute que je lirais d’autres livres de Karine Giebel que je découvrais pour la première fois avec ce livre.

Publicités

Une réflexion sur “Juste une ombre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s