La Cité des jarres

La+Cité+des+jarres

 

Après m’être aperçue que je n’avais pas lu un seul roman policier de l’été, je suis partie en exploration de ma PAL numérique pour dénicher ce roman islandais. J’avais adoré La Femme en vert, qui est en fait postérieur à La Cité des jarres.

Il s’agit du premier de la série d’Indridason mettant en scène Erlendur, inspecteur bourru mais au grand cœur. Je sais que ça fait un peu cliché mais disons que ce type est humain, ce n’est pas un héros de la déduction à tout bout de champs, il ne voit pas un cheveux à 3 mètres dans la pénombre, non il réfléchit tranquillement et met à profit ses expériences personnelles et sa passion étonnante pour les disparitions en Islande.

Dans ce premier opus, on pose les bases de ce qui va être l’univers d’Erlendur : sa famille, ses collègues (j’en ai lu qu’un autre, mais je suppose que cet univers va évoluer).
Au début j’ai trouvé que le roman partait un peu dans tous les sens, mais on se rend compte aussi que chaque « branche » de cette histoire va servir à quelque chose et aider à la progression de l’enquête.
Comme souvent dans un roman policier on cherche qui peut avoir commis le crime (en l’occurrence l’assassinat d’un type qui se révèle assez vite être un violeur accro au porno… autant dire qu’on a peu de sympathie pour lui…), Indridason ne nous fait pas sauter d’un coupable à l’autre toutes les trois pages, même s’il y a quelques rebondissements.

Je ne vais pas dire que j’ai été déçue parce qu’il s’agit d’un très bon roman policier, mais j’avais été tellement prise dans la lecture de La Femme en vert que j’en attendais autant de celui-ci… ce n’a pas été le cas. (par exemple je n’aurais pas continuer la lecture de ce livre pendant l’atterrissage d’un avion comme pour La Femme en vert. J’aurais poser le livre pour subir ma peur de l’atterrissage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s